Accueil

Colloque interdisciplinaire

Histoire de bobines

L’audiovisuel pédagogique dans la deuxième moitié du XXe siècle : productions et usages

20-21 novembre 2018

 

   Dans la deuxième moitié du XXe siècle, le système éducatif français s’est trouvé au cœur de nombreux changements qui se sont accompagnés de la production de nouveaux supports audiovisuels édités et diffusés dans et pour la classe et les lieux de préparation au métier d'enseignant. Un échantillon de bobines de ces productions consacrées à l’enseignement des « mathématiques modernes » a ainsi été exhumé et sauvegardé de la destruction en 2010 dans les anciens locaux des écoles normales d’instituteurs et d’institutrices de Douai. La numérisation, puis l’analyse de leurs contenus ont justifié l’organisation d’une première journée d’étude exploratoire le 4 octobre 2017, rassemblant une équipe pluridisciplinaire de chercheurs issus de l’histoire de l’éducation, de l’image, de la formation professionnelle et des didactiques, en association avec la Cinémathèque centrale de l’enseignement public. Elle a montré que ces films étaient le fruit de la rencontre entre des réalisateurs du cinéma documentaire, des mathématiciens et le Centre audiovisuel de l’ENS Saint-Cloud. Ces bobines forment un corpus initial de quelques films qui appartiennent en réalité à un ensemble bien plus vaste de plusieurs centaines de films du même type, toutes disciplines confondues. Elles constituent des sources neuves et des témoignages rares donnant à voir des supports de cours et surtout des classes en activité́ en vue de la formation à la controversée réforme des mathématiques modernes. Cette découverte a justifié la mise en place d’un projet collectif de recherche par la consolidation de l’équipe de recherche constituée en 2017 et l’organisation d’un colloque interdisciplinaire en vue de répondre aux nombreuses interrogations suscitées. 

    En quoi les films apportent-ils un éclairage nouveau sur la réforme des « mathématiques modernes » et les dispositifs pédagogiques expérimentés alors ? Sont-ils spécifiques de cette réforme ou peuvent-ils être comparables à ce qui est mis en œuvre dans les autres réformes disciplinaires de la seconde moitié du XXe siècle, concernant l’enseignement des lettres, de l’histoire-géographie, des sciences autour de la mise en place des activités d’éveil de 1969 ou encore des arts plastiques ? Qui sont les acteurs impliqués dans ces expérimentations pédagogiques et quelle(s) postérité(s) pour ces expérimentations au sein de l’enseignement et de la formation ? Relèvent-elles d’une adaptation aux défis de l’éducation à l’heure du baby-boom ou bien d’un mouvement plus ancien et général marqué par des circulations internationales et des formes d’hybridation de pratiques à partir de modèles étrangers, notamment américains ?

(Cliquez ici pour voir le détail de l'appel à contribution et les instructions aux auteurs)

 

Institutions

LML CREHS UPJV CURAPP ESPECinematheque Paris3 COMUE

Personnes connectées : 1